06.12.2018 21:52:00

Le gouvernement du Canada annonce la deuxième phase du Programme d'investissement pour fermes laitières

OTTAWA, le 6 déc. 2018 /CNW/ - Le secteur laitier du Canada est essentiel à l'économie, car il a rapporté plus de 20 milliards de dollars en 2017, créé plus de 40 000 emplois directs et appuyé indirectement des milliers d'emplois, en particulier dans les collectivités rurales canadiennes. Les producteurs laitiers canadiens savent à quel point il est important que leurs entreprises demeurent modernes et compétitives pour continuer de fournir des produits de qualité supérieure aux consommateurs canadiens. Le gouvernement du Canada aide les producteurs laitiers à trouver de nouvelles façons d'améliorer la productivité et l'efficacité de leurs entreprises.

Aujourd'hui, le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire Lawrence MacAulay a annoncé que les demandes de financement seront acceptées à compter du 7 janvier 2019 dans le cadre de la deuxième et dernière phase du Programme d'investissement pour fermes laitières (250 millions de dollars). Les producteurs laitiers auront jusqu'au 8 février 2019 pour présenter une demande dans la deuxième phase du financement dont la valeur est de 98 millions de dollars. Le programme comportera un processus de demande en deux étapes, c'est-à-dire la présélection des demandeurs et ensuite la présentation d'une demande complète par les demandeurs présélectionnés. Ce nouveau processus offrira à tous les demandeurs une chance égale de recevoir une aide financière. Les projets seront admissibles à une contribution maximale de 100 000 $. Selon les prévisions, entre 1 000 et 1 500 projets seront financés durant la deuxième phase.  Plusieurs modifications apportées à la deuxième phase du Programme d'investissement pour fermes laitières ont été élaborées suite aux consultations auprès de l'industrie et aux commentaires des producteurs.

Le Programme d'investissement pour fermes laitières, qui a débuté en août 2017, vise à aider les producteurs laitiers canadiens à améliorer la productivité en mettant à niveau leurs technologies et leurs équipements d'étable. Plus de 2 500 des 11 000 fermes laitières du Canada ont soumis une demande à  la première phase. Plus de 1 900 projets ont été financés en moyenne pour plus de 68 000 $ chaque. Environ 75 % des demandeurs ont eu leur projet approuvé. Des projets ont bénéficié d'une aide financière pour des améliorations comme des systèmes d'alimentation automatisés, des systèmes de traite robotisés et de l'équipement de gestion des troupeaux.

Le gouvernement a également annoncé la création de nouveaux groupes de travail qui élaboreront des stratégies atténuantes afin de soutenir pleinement et équitablement les producteurs et les transformateurs pour les aider à s'adapter à l'Accord Canada -États-Unis-Mexique (ACEUM) et à l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP).

Citations

« Nous comprenons l'importance d'une solide industrie laitière et c'est pourquoi notre gouvernement appuie fermement le système de gestion de l'offre du Canada et est résolu à le maintenir. Grâce aux  investissements faits dans le cadre de ce programme, nous veillons à ce que les producteurs laitiers de toutes les régions du pays puissent apporter des améliorations importantes à leurs exploitations afin de continuer à contribuer à notre économie et à la croissance de la classe moyenne. »
-       Lawrence MacAulay, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

Les faits en bref

  • Le Programme d'investissement pour fermes laitières est une initiative fédérale de 250 millions de dollars sur cinq ans qui a été lancée en août 2017. Ce programme vise à soutenir la productivité et la compétitivité des producteurs laitiers au moyen de contributions ciblées et à aider le secteur à s'adapter aux effets prévisibles de l'Accord économique et commercial global Canada-Union européenne.
  • Le processus de demande pour la deuxième phase comportera deux étapes. Premièrement, les demandeurs auront cinq semaines pour présenter une demande de financement. Les demandeurs seront sélectionnés de façon aléatoire et invités à présenter un formulaire de demande complète. Ce nouveau processus remplace le processus fondé sur le principe du premier arrivé, premier servi, utilisé pour les demandes de la première phase du programme.
  • Les dépenses admissibles sont les mêmes que celles de la première phase.
  • Selon la demande, le programme visera à appuyer les investissements dans toutes les provinces au cours de son mandat de cinq ans, approximativement en proportion de leur part du quota total de lait.
  • Afin que le plus grand nombre possible d'exploitations puissent profiter de cette initiative, la priorité pour la deuxième période de réception des demandes sera accordée aux exploitations qui n'ont pas encore reçu d'aide financière.

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne

 

SOURCE Agriculture et Agroalimentaire Canada

Eintrag hinzufügen

Finanzen.net News

pagehit